L’ethos politique dans le discours électoral du Front National français entre 2007 et 2012: ressemblance ou divergence

Ali Alsafar

Résumé


The ethos corresponds to the image that the speaker wants to reflect about himself throughout his speech, and the image that the audience can get before his speech. That’s why the ethos is considerd a very important factor for the politician to convince people about his ideas and beliefs.

Each candidate may establish, in his mission of statement, one or more political ethos(s) according to his electoral goal.

In this article we seek, through the analysis of mission of statement of the candidates of the National Front, respectively participating in the French presidential elections in 2007 and 2012 to understand whether the strategies in the construction of ethos of the two candidates are the same or different.


Texte intégral :

PDF

Références


ARISTOTE. (1991). Rhétorique, Livres I et II. (Texte établi et traduit par Médéric Dufour). Paris : Gallimard.

BALLY, Ch. (1932/1965). Linguistique générale et linguistique française. Berne : Francke.

BALLY, Ch. (1933/1969). Les notions grammaticales d'absolu et de relatif. in Essais sur le langage (pp. 189-204). Paris : Éditions de Minuit.

BARBÉRIS, J.-M., SIBLOT, P., & BRES, J. (1998). De l'actualisation. Paris : CNRS Éditions.

BENVENISTE, E. (1966). Problèmes de linguistique générale, Tome 1. Paris : Gallimard.

CHARAUDEAU, P. (1992). Grammaire du sens et de l'expression. Paris : Hachette éducation.

CHARAUDEAU, P. (2005). Le Discours politique: les masques du pouvoir. Paris : Vuibert.

DÉTRIE, C., SIBLOT, P., & VERINE, B. (Ed.), (2001). Termes et concepts pour

l'analyse du discours. Paris : H. Champion.

DÉTRIE, C., & VERINE, B. (2003). Modes de textualisation et production du sens : l'exemple de (Complainte d'un autre dimanche) de Jules Lagorgue. in Amossy, R & Maingueneau, D. (Ed.), analyse du discours dans les études littéraires (pp. 213-225). Toulouse : Presses universitaires du Mirail.

DÉTRIE, C. (2006). De la non-personne à la personne. L'apostrophe. Paris : CNRS Éditions.

MAINGUENEAU, D. (1998/2007). Analyser les textes de communication. Paris : Dunod.

RABATEL, A. (2004). Effacement énonciatif et effets argumentatifs indirects dans l'incipt du (Mort qu'il faut) de Semprun. Sermen 17, pp. 111-130.

VERINE, B. (2011). L'Actualisation de l'intersubjectivité. Limoges : Lambert-Lucas.

VION, R. (2001). Effacement énonciatif et stratégies discursives. in De Mattia, Monique & Joly, André (Ed.), De la syntaxe à la narratologie énonciative (pp. 331-354). Paris : Ophrys.


Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.