La formation des enseignants et le système LMD

Taous HAMADOU

Résumé


Les mutations du paysage de l’enseignement supérieur favorisent l’émergence dela dimension réflexive de la formation des enseignants et la professionnalisation du métier qui ne peut se réaliser sans une maîtrise de l’outil informatique. Néanmoins celle-ci ne peut se faire aussi sans celle, d’une part, de savoirs théoriques et méthodologiques et d’autre part, d’une pensée autonome et critique, qui permettrait selon ph.perrenoud« une réflexion sur les finalités, les identités, les cultures en jeu » auxquelles nous ajouterons nous-même les enjeux de tels changements. Au vu de ces bouleversements, nous ne pouvons aspirer à une réussite du système LMD sans une volonté de tout un chacun. Quel enseignant chercheur peut se vanter d’une telle entreprise si des stages de formation ne l’ont pas préparé ?

Les fondations du SoTL (scholarship of teaching and learning) ont été posées dèsle début des années 1990 par l’américain E. Boyer. Pour ce courant la formation professionnelle doit être continue dans le temps, se faire en interaction avec les pairs et s’intégrer dans le contexte d’exercice des enseignants. Parallèlement, il a posé des jalons pour une réconciliation des activités d’enseignement et de recherche, en promouvant une sorte de méta-profession.


Texte intégral :

PDF

Références


Ouvrages

• Xavier et Pascal Papillon (1999), Traité de stratégies à l’usage des enseignants, Ed. Chronique Sociale, Lyon.

• Patrice PELPEL (1986), Se former pour enseigner, Ed. Bordas Paris.

• Xavier ROEGIERS (2000),une pédagogie de l’intégration compétences et intégration des acquis dans l’enseignement ; De Boeck, Bruxelles.

• Louis TOUPIN in J.C. RUANO-BORBALAN, Eduquer et former, Les connaissances et les débats en éducation et en formation : les facettes de la compétence, Ed. Sc. Humaines.

Sitographie

• Amaury DAELE (2010), pédagogie universitaire, enseigner et apprendre en enseignement supérieur, Ressources pour le conseil et la formation pédagogique dans l’enseignement supérieur

https://pedagogieuniversitaire.wordpress.com/2010/07/06/10-competences-pour-enseigner-a-luniversite/

• M. BEN YAOU, Les réformes en Algérie: formation professionnelle, enseignement supérieur, insertion professionnelle. Présentation liminaire, http://www.ummto.dz/IMG/pdf/Benyaou.pdf

• Frenay Mariane, Saroyan Alenoush & Taylor Lynn K. (2010) accompagner le développement pédagogique des enseignants universitaires à l’aide d’un cadre conceptuel original, Revue française de pédagogie n° 172, p.63-76

• Laure ENDRIZZI (2011),Savoir enseigner dans le supérieur : un enjeu d’excellence pédagogique

http://ife.ens-lyon.fr/vst/DA-Veille/64-septembre-2011.pdf

• Louise Langevin, Anne-Marie Grandtner, Louise Ménard,La formation à l’enseignement des professeurs d’université : un aperçuRevue des sciences de l’éducation, Volume 34, numéro 3, 2008 / érudit / PDF / 22 pageshttp://www.erudit.org/revue/rse/2008/v34/n3/029512ar.htm.

Conférences

http://www.canal-u.tv/video/centre_d_enseignement_multimedia_universitaire_c_e_m_u/accompagner_les_enseignants_a_la_pedagogie_numerique_universitaire.

• Jacques Barrier,La démarche qualité de la CIDMEF, Séminaire du 22 et 23 Novembre 2011, Adobe readerhttp://ife.enslyon.fr/vst/Synthese/Regards_croises_qualite.pdf

• Laure Endrizzi,L’approche qualité dans l’enseignement supérieur, Séminaire du 22et 23 Novembre 2011,Adobe Readerhttp://ife.enslyon.fr/vst/Synthese/Regards_croises_qualite.pdf

• Xavier ROEGIERS, Approche par compétences dans l’enseignement supérieur et le cadre européen de qualifications : opportunités, enjeux et dérives, Conférence introductive du colloque «La logique des compétences : chance ou danger ? Vers un cadre de qualification dans l’enseignement supérieur.», organisé par la Ministre Simonet le 17 octobre 2006.


Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


Creative Commons License
Cette oeuvre est protégée sous licence CC Attribution-Pas d’Utilisation Commerciale-Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 Licence Internationale.