Carte phonétique du [l]

Noura Tigziri

Résumé


La langue berbère est constituée d‟un nombre élevé de parlers régionaux et de dialectes dispersés sur un vaste territoire ce qui réduit les échanges entre les différentes communautés berbérophones. Les parlers se développent indépendamment les uns des autres au gré des facteurs historiques, géographiques, sociologiques...

Les changements phonétiques sont soit des innovations individuelles (articulation d‟une voyelle plus ouverte ou plus fermée que la moyenne...), innovations qui du reste disparaissent avec l‟individu en question, soit collectives, spontanés et inconscientes, circonscrites dans un espace géographique donné.
L‟intercompréhension relativement aisée entre les différentes régions de la kabylie malgré la grande variation phonétique, devient plus difficile avec les locuteurs d‟autres parlers.
Cette variation phonétique est très importante même entre villages avoisinants.
Dans cette étude nous tenterons de cerner la variation phonétique du son [l]. Cela nous permettra de mieux connaître ses réalisations qui présentent des champs de dispersion assez importants. Nous tenterons de recenser toute cette variation et la représenter sous forme de carte phonétique.


Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


2170-113X

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.